Une aventure argentine

Teaser réalisé pour l'annonce du concert de Marcelo Marquez à Nimes.

C’était lors d’une soirée en Argentine sur les hauteurs du village d’Unquillo, chez Graziela de Oliveira et le photographe Luis Gonzalez Palma. Marcelo Marquez, à l’issu du repas, attrape une guitare d’enfant et commence à fredonner. Une voix profonde, rauque, mélodieuse se déploie sur une incroyable tessiture et nous transperce littéralement. De retour en France, nait l’idée de faire venir Marcelo et d’organiser un concert pour lui à Nîmes.

Un second voyage en Argentine est entrepris car je souhaitai tourner des réalisations qui seraient diffusées lors du concert, toutes en résonance mais de manière décalée, avec les textes du poète  Julio Cortázar, d’Atahualpa Yupanqui et de bien d’autres...

Nous sommes trois à partir pour cette aventure, Caroline, ma femme, réalisatrice à la tv, assistante de production sur le projet et Jean-Marie Paulus du groupe « Les Négresses Vertes », venu pour imaginer une orchestration plus « world music », en proposant notamment l’intervention d’une guitare basse, de percussions comme une derbouka et autres instruments qui, en temps normal, ne jouaient pas dans ce répertoire si traditionnel.

11 films ont été tournés, 11 situations oniriques avec des personnages situés hors temps : deux danseurs de tango qui évoluaient dans un parking de Cordoba ; travelling d’un gaucho chevauchant en belle tenue ; de très beaux vieux couples, simplement assis en ligne sur un chemin de campagne et qui avaient revêtu pour l’occasion leurs costumes de mariés ; un troupeau bicolore de Criollos ; une bande de musiciens jouant à la gare routière ou dans les rayons d’une superette ;… autant de situations décalées qui, avec les arrangements de Paulo et la voix si singulière de Marcelo offraient une vision singulière de l’Argentine, la mienne, celle que je ressentais. C’était à Nîmes, au Théâtre de l’Odéon, les 18 et 19 novembre 2005.

Film réalisé lors de ma rencontre avec Marcelo Marquez. (2004)

Affiche Marcelo

Affiche du concert / Photo Luis Gonzalez Palma.